Que se passe-t-il au cours d’une séance de Technique Alexander?

Observation et expérimentation avec les thérapeutes sont essentielles.

Les thérapeutes en Technique Alexander utilisent dans leur enseignement des situations du quotidien, tels que se tenir debout, marcher, s’asseoir, se lever, travailler à l’ordinateur, etc. Le contact manuel et des directives verbales permettent au client et à la cliente de faire l’expérience de la qualité et des effets d’un fonctionnement bien coordonné et économique, libéré de tensions. On leur apprend à comprendre le fonctionnement du contrôle primaire et ses interdépendances physiologiques, et à l’aide de l’inhibition et de directives mentales à composer toujours mieux avec soi-même et à améliorer ainsi sa qualité de vie.

Bien des personnes évoquent avoir connu lors de leur première expérience avec la Technique Alexander une attention accrue, des perceptions plus intenses et une détente agréable. Toutefois, certaines modifications du comportement qui ont lieu lors des séances peuvent d’abord sembler étranges et même fausses. En effet, les vieilles habitudes sont évaluées comme justes par nos impressions sensorielles. Des pensées et informations qui influencent l'action conduisent cependant progressivement à une appréciation plus fiable de notre propre perception sensorielle et l’inconnu devient familier.