Biografie F.M. Alexander

F.M. Alexander: s’aider soi-même comme point de départ

Frederick Matthias Alexander est né en 1869 sur l’île australienne de Tasmanie et décédé à Londres à l’âge de 86 ans. C’était un acteur connu spécialisé dans le répertoire shakespearien. Il a été confronté de plus en plus fortement à des problèmes de santé et existentiels en raison d’une aphonie. Il y a essayé de ménager sa voix ainsi que divers traitements et médicaments, mais cela n’a servi à rien.

Sauvé par l’observation de soi. Comme sa maladie ne pouvait pas être soignée, F.M. Alexander décida de prendre les choses en main. Il commença par observer ce qu’il faisait et son comportement corporel. Il en retira des enseignements fondamentaux sur la coordination entre la pensée et le comportement moteur. Ce qu’il comprit allait bien au-delà de ce qu’il voulait soigner à l’origine: son problème d’aphonie.

Basé sur la science empirique. Durant environ une décennie, F.M. Alexander a développé sa méthode de travail: la Technique Alexander. Il est parti d’une approche holistique pour parvenir à modifier les schémas de pensée, de mouvement et de comportement. Sa méthode se fonde sur les connaissances acquises par l’observation de soi. F. M. Alexander a écrit quatre livres sur les influences positives de la Technique Alexander sur la santé et le bien-être.

Une efficacité convaincante. L’efficacité de la méthode a éveillé l’intérêt des contemporains de F.M. Alexander. Cela l’a encouragé à la transmettre et à la rendre accessible à un plus large public. C’est ainsi qu’il a commencé à enseigner sa méthode comme une «technique» et à former des professeurs. 

Des clients et des protecteurs connus. La méthode de F.M. Alexander acquit très bientôt une grande notoriété, principalement dans le monde anglo-saxon. Des écrivains comme Bernhard Shaw et Aldous Huxley, ainsi que le philosophe et pédagogue américain John Dewey ont fait partie de sa vaste clientèle et de son cercle de protecteurs. Durant sa longue vie, F.M. Alexander a enseigné sa méthode à un grand nombre de musiciennes et de musiciens, ainsi qu’à des hommes d’Etat et à des politiciens. 

Développement continu. Depuis l’élaboration de la méthode par F.M. Alexander, celle-ci a été continuellement affinée et adaptée à notre mode de vie moderne. Ses principes universellement valables n’ont pas changé jusqu’à aujourd’hui et sont toujours d’actualité. Ils reposent sur une conviction de F.M. Alexander, à savoir que l’être humain fonctionne comme un organisme global et que les processus mentaux, psychiques et corporels sont étroitement liés entre eux.

Confirmation par la neurobiologie. La neurobiologie moderne, dont les connaissances sont acquises par des processus de mesure assistés par ordinateur, confirme les approches de la méthode de F.M. Alexander, en particulier concernant la dimension mentale et psychologique des processus corporels.