Questions et réponses

Questions & Réponses

La Technique Alexander est une méthode reconnue de la Thérapie Complémentaire OrTra TC.

La Technique Alexander est utilisée avec succès en cas de déséquilibre entre le physique, le mental et l’esprit. Déséquilibre qui se traduit par des symptômes très différents, par exemples maux de tête, douleurs dans la nuque et les épaules, maux de dos, problèmes respiratoires et vocaux, vertiges, troubles du sommeil et du comportement alimentaire, fatigue, hyperactivité et épuisement.

La méthode convient également pour prévenir des maladies et des signes d’usure ainsi que pour la rééducation. Elle peut aussi être utilisée comme thérapie de soutien et d’accompagnement dans des cas de maladie chronique.

La Technique Alexander peut limiter l’aggravation des symptômes et le cas échéant éviter une intervention médicale. Elle est aussi indiquée pour accompagner une grossesse ou après la naissance.

Les clients et les clientes vivent le processus thérapeutique comme un chemin à parcourir pour renforcer leur efficacité et leur compétence en matière de guérison. L’application des principes de la Technique Alexander les aide à agir plus attentivement et consciemment en utilisant la juste quantité d’énergie.

C’est pourquoi de nombreux médecins et thérapeutes recommandent cette méthode (Voir infos médecins).

Avec la Technique Alexander de nombreuses personnes sont en mesure de mieux gérer les exigences élevées et les situations de stress au travail. Elles sont plus attentives à elle-mêmes. Elles remarquent plus tôt quand elles sont débordées et peuvent choisir consciemment des chemins susceptibles de les aider. Connaître les principes de la Technique Alexander peut servir de base à n’importe quel apprentissage. Son utilisation est utile et possible à tous les niveaux de formation.

La Technique Alexander présente également un grand intérêt dans les situations où le corps et les sens doivent répondre à des exigences élevées, ce qui est le cas, par exemple, pour les musiciens, les comédiens, et les conférenciers, ainsi que pour les sportifs.

Grâce à une perception de soi ciblée et à l’application des principes de la Technique Alexander on arrive à gérer les situations de stress en restant plus calme et plus détendu. On parvient notamment à éliminer les contractures occasionnées par le travail à l’écran et d’autres activités.

Recourir à la Technique Alexander est rentable pour l’entreprise. Des collaborateurs en bonne santé sont plus motivés, plus productifs, moins sujets au stress et mieux à même de faire face aux problèmes. A cela viennent s’ajouter d’autres facteurs : climat de travail stimulant, meilleure capacité d’innovation et plus grande loyauté des collaborateurs, sans oublier un gain d’image pour l’entreprise. Une diminution de l’absentéisme, une rotation du personnel plus faible engendrant moins de coûts de recherche de nouveaux collaborateurs et de personnel auxiliaire génèrent des bénéfices. La Technique Alexander peut également donner de précieuses impulsions au management.

Les thérapeutes en Technique Alexander, les professeur-e-s de TA/coaches en TA travaillent en cabinet privé, dans des instituts de santé, des cliniques, des établissements formant des adultes, des conservatoires, écoles de théâtre et de danse.

Ils travaillent de plus en plus fréquemment dans des entreprises dans le cadre de la promotion de la santé, dans des banques, des compagnies d’assurance ou des hôpitaux.

La Technique Alexander est enseignée dans le monde entier. La Suisse compte environ 180 professeurs. La liste Professeurs/thérapeutes  contient leurs coordonnées, organisée par canton et numéro postal d’acheminement. La page cours & ateliers vous informe au sujet de séances d'introduction et de cours en groupe. Sous Liens vous trouverez les coordonnées des praticiens travaillant à l’étranger.

Observation et expérimentation avec les thérapeutes sont essentielles.

Les thérapeutes en Technique Alexander utilisent dans leur enseignement des situations du quotidien, tels que se tenir debout, marcher, s’asseoir, se lever, travailler à l’ordinateur, etc. Le contact manuel et des directives verbales permettent au client et à la cliente de faire l’expérience de la qualité et des effets d’un fonctionnement bien coordonné et économique, libéré de tensions. On leur apprend à comprendre le fonctionnement du contrôle primaire et ses interdépendances physiologiques, et à l’aide de l’inhibition et de directives mentales à composer toujours mieux avec soi-même et à améliorer ainsi sa qualité de vie.

Bien des personnes évoquent avoir connu lors de leur première expérience avec la Technique Alexander une attention accrue, des perceptions plus intenses et une détente agréable. Toutefois, certaines modifications du comportement qui ont lieu lors des séances peuvent d’abord sembler étranges et même fausses. En effet, les vieilles habitudes sont évaluées comme justes par nos impressions sensorielles. Des pensées et informations qui influencent l'action conduisent cependant progressivement à une appréciation plus fiable de notre propre perception sensorielle et l’inconnu devient familier.

Vous trouverez sous Professeurs/thérapeutes les coordonnées des praticiens exerçant dans votre région qui vous donneront toutes les informations utiles.

De nombreuses caisses participent aux coûts des séances. Seule l'assurance complémentaire offre ces prestations, il faut donc être affilié à une assurance complémentaire pour en bénéficier. Nous vous recommandons de vous renseigner à l’avance auprès de votre caisse-maladie sur le montant et la durée de la contribution.

Le nombre de séances varie selon les objectifs et les conditions préalables. Il arrive qu’un changement se produise après quelques séances déjà. Mais l’expérience montre qu’il est généralement nécessaire de suivre un bloc de séances à intervalles rapprochés pour avoir des résultats durables. Il est ensuite recommandé de suivre des séances à intervalles plus distancés pour approfondir ce que l’on a appris.

Une séance dure en moyenne environ 45 minutes.

Un habillement confortable de tous les jours convient parfaitement.

On peut exercer la Technique Alexander partout : dans n'importe quelle pièce, à l’extérieur, même dans le train ou l'avion. On n'a besoin ni de salle de gymnastique, ni d'appareils spéciaux.

Il existe certes de nombreux livres sur la Technique Alexander, passionnant à lire, qui nourrissent la réflexion. Néanmoins, la Technique Alexander est mise en œuvre dans un travail pratique qui ne peut être uniquement expliqué et étudié. On doit également en faire l'expérience. Ces expériences varient d’une personne à l’autre et demandent des séances individuelles adaptées. La participation à un stage constitue aussi une bonne entrée en matière.

Les thérapeutes en Technique Alexander APSTA sont formés à percevoir les tensions les plus fines chez leurs clients qui n'en sont pas conscients eux-mêmes. Les thérapeutes ont suivi une formation intensive de trois ans dans la méthode et participent à une formation continue. Ce sont les conditions préalables leur conférant la capacité d'enseigner à leurs clients la pratique d'une attitude constructive envers eux-mêmes. Les thérapeutes sont formés à distinguer les douleurs causées par une utilisation inadéquate ou par des habitudes défavorables, de celles qui doivent être clarifiées par un médecin.